Comment réaliser son dossier de presse ?

Un dossier de presse est un document de communication à destination des journalistes. Il s’agit pour eux d’un véritable outil de travail pour leur permettre de rédiger un article et/ou de préparer une interview. Il n’existe pas de volume moyen, il s’agit surtout d’aller à l’essentiel et de permettre au journaliste de trouver rapidement l’information recherchée. De ce fait, votre dossier doit proposer une information complète, rigoureuse et crédible sur votre opération témoin.
 
À qui adresser votre dossier de presse ?
Sauf cas particulier, il est inutile d’adresser votre dossier aux médias nationaux (votre opération est ancrée dans votre territoire local). Il est conseillé de vous procurer la liste des médias présents sur votre territoire et de cibler en fonction de vos priorités et de vos moyens :
la presse locale, communale, voire régionale. Visez la presse quotidienne et hebdomadaire, la presse payante et gratuite,
les radios locales et les radios nationales disposant de créneaux horaires régionaux, les chaînes de télévision locales et France 3 Région, les médias Internet : sites Internet de votre collectivité, des partenaires, etc.
Au-delà, dans le cas où vous mettez en place une opération « Écoles témoins » ou «Artisans et commerçants témoins » n’oubliez pas les médias spécialisés. Ils sont un excellent vecteur de votre information directement auprès de la population cible.
La participation à des foires ou des forums locaux est également un moyen intéressant pour présenter l’opération en direct.
Il s’agit de diffuser largement votre dossier de presse auprès de l’ensemble de ces médias, très intéressés par des informations « vécues » telles que celles de votre opération témoin. (A contrario ces médias sont moins intéressés par des informations théoriques).
Quelques conseils pour la rédaction
1. Captiver les journalistes.
Les journalistes reçoivent chaque jour plusieurs dizaines de dossiers et communiqués de presse, il est donc essentiel que le vôtre sorte du lot. Pour cela, il est conseillé de :
  • préparer un plan du dossier,
    rédiger des titres journalistiques, pour donner envie aux journalistes de lire le texte qui suit. Ces titres ont tout intérêt à être accrocheurs en entretenant un peu de suspense,
  • proposer plusieurs niveaux de lecture, afin de permettre aux journalistes de trouver rapidement l’essentiel de l’information qu’ils recherchent. Vous pouvez par exemple mettre des sous-titres, des intertitres, des photos, etc.,
  • donner des exemples concrets. Par exemple, vous pouvez insérer dans votre dossier des interviews des témoins ou des enregistrements (audio et/ou vidéo) que vous aurez réalisés, s’en tenir aux faits (être concis).
2. Rédiger au présent et de manière informative.
Chaque partie de votre dossier de presse permet au journaliste de répondre aux questions qu’il se pose (quoi ? qui ? où ? comment ? pourquoi ?). Il est conseillé de privilégier des phrases courtes comportant des informations précises et d’éviter :
  • les superlatifs,
  • les jugements de valeur,
  • le jargon ou les termes techniques.
3. Ordonner les différentes rubriques / idées.
Quand et comment diffuser votre dossier de presse ?

Le dossier de presse est envoyé en amont de l’intervention sollicitée auprès du journaliste. Cette période peut varier en fonction du type de sollicitation.
À noter, à titre indicatif :

  • une semaine pour une brève pour un appel à témoins,
  • de l’ordre de deux semaines pour une interview,
  • un mois pour une conférence de presse.
Concernant l’envoi en lui-même, plusieurs options s’offrent à vous :
  • l’envoi papier
    Les impressions sont réalisées uniquement sur le recto et rassemblées dans une chemise porte-documents de format A4 à double volets.
    L’inconvénient de ce type d’envoi est lié à son coût.
    Et ce n’est pas éco-responsable… Si vous privilégiez cependant ce type d’envoi, veillez à utiliser du papier recyclé et à ne pas utiliser trop de couleurs dans votre dossier.
  • l’envoi par e-mail
    Plusieurs avantages : le coût est nul et il vous permet de présenter rapidement votre opération dans l’e-mail que vous enverrez aux journalistes et de les renvoyer vers votre site internet.
    Votre dossier est à envoyer sous format pdf.
    L’inconvénient de ce type d’envoi est de risquer que votre dossier ne se « perde dans la masse ». Il est donc conseillé de téléphoner pour confirmer votre envoi par e-mail et en profiter pour donner envie aux journalistes de s’intéresser à votre sujet.

 Pour vous assurer que les journalistes liront votre dossier de press  e, si vous en avez les moyens, il est possible de faire appel à un  attach é de presse (particulièrement utile si vous n’avez pas de réseau).  

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire